La chaussure de raquette à neige Décathlon SH920 X-WARM

Enfin la chaussure parfaite pour la raquette à neige !

Pendant des années, j’ai utilisé des chaussures de rando montantes classiques quand j’encadrais mes sorties raquettes à neige. J’avais d’ailleurs fait une vidéo à ce sujet.
Aujourd’hui je travaille toute la journée dans le froid en station de ski l’hiver.
Jusqu’à présent, j’utilisais mes chaussures d’alpi hivernale « Scarpa Mont-blanc » qui comportaient un traitement thermique, le Gore-tex « Duratherm », mais que ce soit dans ma pratique sportive en raquettes (dynamique) ou au travail (plutôt statique), je finissais toujours la journée avec le pieds froids et mouillés. J’ai donc cherché un modèle capable de m’isoler réellement du froid.
J’ai acheté et testé cette paire de chez décathlon, et c’est une veritable révélation !

Pourquoi ?

Etanchéité réelle :
La conception avec une guêtre extérieure, étanche et respirante est une solution d’habitude réservée aux chaussures d’alpinisme très haut de gamme.
Cette barrière étanche placée à l’extérieur empêche la neige fondue d’impreigner les matériaux de la chaussures.

Respirabilité bien maitrisée :
En hiver, si une chaussure n’est pas respirante, la sanction est immédiate : le choc thermique qui se produit à l’intérieur de la chaussure fait condenser votre sueur et le pied est rapidement humide, voir complètement trempé !

Ici pas de pieds mouillés, ça respire !

La guêtre est renforcée et enduite de caoutchouc d’épaisseur différenciée en partie basse, le caoutchouc disparait en partie haute autour de la cheville pour laisser la place à un tissu respirant avec membrane contre-collée….
Et ça marche !  J’ai testé la SH 920 X-WARM en raquettes sur 1000 m de dénivelée à un rythme soutenu, et avec des chaussettes en laine Mérinos (pourtant très hydrophiles) : et c’est la première fois de ma vie que j’ai les pieds totalement secs après une sortie raquette sportive !

Isolation thermique efficace :
A la différence des chaussures de trek ou d’alpinisme en cuir ou synthétique, cette chaussure comporte un véritable isolant thermique. Il est bien plus efficace qu’une fine couche de cuir doublé d’une membrane car celui-ci contient de l’air.
Le matériau amortissant de la semelle possède lui aussi des propriétés d’isolation thermique pour éviter le retour de froid par contact.
Décathlon nous promet une résistance à des temperatures de -7° en statique et -16° en dynamique (en action). 

Grip semelle étonnant !
J’étais sceptique quand à l’annonce d’un caoutchouc spécialement conçu pour la neige.
Mais en marchant en ville, et sur tout type de neige, profonde ou glacée, la différence avec mes chaussures d’alpi à grosse semelle Vibram classique était bien là.
Un vrai + en sécurité et l’amorti de cette semelle souple est un régal comparé à mes « grosses chaussures » d’alpi !
En revanche, sans semelle cloutée ne vous attendez pas à des miracles sur la glace !

Le maintien d’une chaussure « mid » de rando.
Pour une utilisation sportive, le maintient d’un après-ski est insuffisant, le pied bouge trop à l’intérieur de la chaussure et les ampoules apparaissent rapidement.
A la différence des bottes de neiges type « SOREL » qui ont un laçage qui ne descend pas assez bas pour maintenir convenablement le pied, cette  » Decathlon 920 X-WARM   » comporte une vraie chaussure de rando sous sa guêtre, avec un lacet rapide sans nœud type Salomon.

Les défauts :
-Elles sont un peu pénibles à enfiler, c’est dû à la guêtre qui fait disparaitre la sangle à l’arrière. Mais je suis prêt à ne pas tenir compte de cet inconvenient au regard des bienfaits apportés par cette guêtre. Il faut juste prendre le coup.

Cette chaussure a une forme plutôt étroite.

J’ai le pied plutôt large donc afin de favoriser la circulation du sang (je vous rappelle que c’est primordial dans la lutte contre le froid puisque c’est le sang qui apporte les calories jusqu’au bout de vos orteils) j’ai choisi du 43 pour etre à l’aise alors que je fais du 41.5 à gauche et du 42 à droite. Ca me permet également de mettre une grosse chaussette pour encore améliorer l’isolation thermique, sans pour autant être serré.

-Durabilité ?

J’accorde moins d’importance à la durée de vie des chaussures que je ne vais porter que quelques jours par ans en hiver qu’a celle de mes chaussures de rando d’été.

-Tout est collé : pas de couture, je m’intérroge donc sur la solidité de la jonction semelle / tige et sur la pliure des orteils à terme.

Prix : 115 euros : ça peut paraitre cher pour un produit Décathlon. mais au regard des solutions techniques employées (guêtre intégrée), de mon point de vue, ça les vaut bien.
Il existe une alternative moins chère à 80 euros, la « SH500 U-WARM »

Je l’ai essayée au Mountain store : j’ai longuement hésité .

La SH500 U-WARM est moins chère (59-80 euros) et plus chaude (-11°en statique et -20° en dynamique). La doublure interne est un très chaud polaire à poil long jusqu’aux orteils, et c’est la même semelle que les 920 X-warm….mais ici pas de guêtre intégrée mais une membrane classique sous le cuir des orteils et le tissus de la cheville.
Je l’acheterais sûrement pour partir dans le froid sec du Canada, mais pour le froid et la neige plus humide des Alpes ou de Corse, j’ai finalement choisi la plus chère et aussi certainement, la plus étanche.

Les plus

Etanchéité

Respirabilité

Isolation thermique

Maintien du pied

Souplesse globale

Amorti agréable

Grip étonnant sur la neige et le mouillé

Les moins

Chaussant assez étroit

Pénible à enfiler

Durabilité incertaine

Prix : 115€

Pin It on Pinterest

Share This